retour
30.10.2020

Première collaboration entre la BOKU et FAIRTIQ

©BOKU/Medienstelle

D’abord le Vorarlberg, puis Linz et aujourd’hui, la région de Vienne — l’Autriche est de plus en plus mobile grâce à FAIRTIQ. 

FAIRTIQ mène depuis le mois de septembre un projet pilote avec une sélection d’utilisateurs sur le réseau de la communauté tarifaire Verkehrsverbund Ost-Region (VOR), dans les Länder du Burgenland, de la Basse-Autriche et de Vienne. Le projet bénéficie de la participation de la communauté VOR et des sociétés Wiener Linien et Wiener Lokalbahnen.

(De gauche à droite) Hubert Hasenauer, recteur de la BOKU ; Johannes Schützenhofer, président de l’association des étudiants de la BOKU (ÖH BOKU) ; Ludwig Schleritzko, Landesrat en charge de la mobilité et Wolfgang Schroll, directeur de la société VOR (c)BOKU Medienstelle/Christoph Gruber

À présent, c’est au tour de l’Universität für Bodenkultur de Vienne (BOKU) de se tourner vers FAIRTIQ. L’université spécialisée dans les ressources naturelles et les sciences de la vie a fait appel à la technologie innovante développée par FAIRTIQ pour offrir à ses étudiants une solution simple et avantageuse pour leurs trajets entre ses sites de Vienne et Tulln.

Pour les étudiants, le trajet simple coûtera donc désormais 1,90 € (contre 9,50 € auparavant) et la carte journalière 3,90 € (au lieu de 19,60 € en temps normal).

Pour profiter de cet avantage, qui s’inscrit dans l’effort de numérisation de l’université, les étudiants de la BOKU peuvent télécharger un code de réduction sur leur compte personnel, puis se rendre sur le site de la société VOR pour s’inscrire à l’opération test menée sur l’application FTQ Lab.

Les étudiants de la BOKU peuvent ainsi profiter de la solution innovante et équitable offerte par le billet électronique de FAIRTIQ et sa facturation basée sur les données GPS.


L’app FAIRTIQ garantit également le meilleur prix à ses utilisateurs en calculant toujours le billet le plus avantageux, qu’il s’agisse d’un billet simple ou d’une carte journalière.

Les personnes qui possèdent un abonnement semestriel du réseau viennois peuvent l’enregistrer dans l’application afin que celui-ci soit automatiquement pris en compte lors de la facturation. À noter également qu’aucune donnée personnelle n’est transmise aux sociétés VOR ou FAIRTIQ.

Le projet de la BOKU s’inspire du succès rencontré par la communauté tarifaire du Vorarlberg (partenaire de FAIRTIQ depuis 2018), où le nombre de passagers a connu une évolution très positive au cours des derniers mois malgré le coronavirus. La technologie FAIRTIQ peut aussi se réjouir de sa réussite à Linz, où elle vient de fêter son premier anniversaire.


Pour en savoir plus sur FAIRTIQ, rendez-vous ici.

Catégories: