retour
19.02.2021

Dans les coulisses de FAIRTIQ – pour une utilisation intelligente des données

Découvrez comment la technologie derrière l’app FAIRTIQ peut aider les entreprises de transports publics à rendre leurs services plus efficaces et à explorer de nouvelles possibilités de revenus.

Pour vous, nos collègues Luise Rohland et Elias Blum se sont prêtés au jeu des questions-réponses.

Luise Rohland travaille dans la division Marketing numérique de FAIRTIQ. Elle se charge d’évaluer les données afin de convaincre de nouveaux utilisateurs et d’encore améliorer la facilité d’utilisation de l’application. 

« Je suis une grande fan de l’app et je me réjouis énormément de contribuer au développement de la communauté FAIRTIQ ! »

Elias Blum fait partie de l’équipe chargée de développer de nouveaux services et produits d’analyse pour les partenaires de FAIRTIQ, c’est-à-dire les entreprises de transport.

L’un des principaux aspects de ce travail est l’évaluation de l’utilisation des transports publics. 

« FAIRTIQ dispose d’un ensemble de données relatives à l’utilisation des transports publics dont l’ampleur et le niveau de détail sont uniques. L’évaluation de ces données nous permet d’offrir de précieuses informations à nos entreprises de transport partenaires, afin que celles-ci puissent améliorer leur offre en fonction de la demande et de leur clientèle. » 

« En fin de compte, l’objectif est de rendre les transports publics plus attractifs afin d’encourager encore plus de gens à utiliser cette forme durable de mobilité. »



Votre travail illustre bien que FAIRTIQ n’est pas qu’un simple billet numérique. Sur quoi travaillez-vous actuellement ? 

Luise : 

« Nous vivons actuellement une période très excitante pour les transports publics. Leur utilisation est peut-être réduite en ce moment, mais à long terme, la mobilité flexible va devenir de plus en plus importante et là, FAIRTIQ est la solution idéale pour les consommateurs. Nous essayons de comprendre quels sont les souhaits et les besoins de nos utilisateurs afin de pouvoir à nouveau les accompagner sur la route dans le futur. » 


Elias : 

« Au cours des derniers mois, nous avons exploré diverses idées pour l’évaluation des flux de trafic. Les feed-back que nous avons reçus de nos entreprises partenaires nous ont ensuite permis d’approfondir et d’améliorer ces idées. Nous avons par exemple travaillé sur des outils interactifs visant à étudier le lien entre les lieux de départ et de destination et ce qui se passe aux grands points de correspondance. »

« Les échanges avec nos partenaires font toujours émerger de nouvelles idées, qui viennent ensuite alimenter le cycle de réflexion. »


Concrètement, comment FAIRTIQ aide-t-elle les entreprises de transport à augmenter leurs recettes ? 

Luise : 

« FAIRTIQ aide ses partenaires à réduire leurs frais et à augmenter leur chiffre d’affaires de plusieurs manières. D’une part, FAIRTIQ offre un outil de vente numérique qui permet de remplacer des canaux de ventes plus coûteux tels que ceux impliquant du personnel. D’autre part, nous savons que la simplicité d’utilisation de l’app à elle seule suffit à convaincre de nombreux clients de voyager plus souvent en transports publics. Enfin grâce à l’app, les interactions supplémentaires avec les clients qu’elle nous offre et l’expérience que nous avons acquise dans diverses régions, nous disposons d’outils et de possibilités de marketing entièrement différents de ceux de la plupart des entreprises de transport individuelles.

La technologie FAIRTIQ permet aussi de lancer très facilement des campagnes marketing et de recueillir directement l’avis des clients. Ceci peut par exemple prendre la forme d’un code pour des trajets gratuits ou d’un contact direct avec les clients via l’application, comme nous l’avons fait pour notre campagne spéciale “Gornergratt”. »


Elias : 

« Avec FAIRTIQ, les entreprises de transport peuvent facilement adapter leur offre aux besoins exacts de leur clientèle grâce à l’analyse des données. Nous pouvons également procéder à des simulations de prix à l’aide de grands ensembles de données issues de vrais trajets réalisés en transports publics, ce qui permet d’estimer à la fois l’impact des modifications des prix sur le chiffre d’affaires de l’entreprise et le changement de prix effectif pour les clients. Ces informations sont des paramètres essentiels pour un éventuel ajustement des tarifs ou pour l’introduction de nouveaux produits tarifaires. »



Qu’avez-vous retiré de vos premières analyses des données issues du programme Member get Member et du bonus FAIRTIQ ? 

Luise : 

« Une recommandation par un ami a bien entendu plus d’impact qu’une publicité payante par exemple. Cela se voit également dans les données issues du programme Member Get Member. Nos analyses montrent que les utilisateurs qui se sont inscrits par ce biais utilisent nettement plus les transports publics que les autres. Par conséquent, les 6 CHF ou 6 € que la recommandation a coûté à l’entreprise de transport sont vite récupérés. »

Elias : 

« Avec le bonus, voyager souvent est plus intéressant. Si j’utilise les transports publics au moins cinq jours, je reçois quelque chose en retour. Nos analyses montrent que nous avons plus d’utilisateurs réguliers et de grands utilisateurs dans les régions ayant adopté le bonus FAIRTIQ. De plus, il semble que les grands utilisateurs (ceux voyageant au moins cinq jours par mois) des régions appliquant le bonus dépensent plus que ceux des autres régions. »



Comment FAIRTIQ contribue-t-elle à rendre les transports publics plus efficaces et plus durables ?

Elias : 

« FAIRTIQ dispose de données relatives à l’utilisation des transports publics dont la collecte nécessiterait normalement d’importantes ressources financières et humaines. »

« Chez FAIRTIQ, ces données sont pour ainsi dire un sous-produit. »

« L’analyse des données relatives à l’utilisation des transports permet de répondre à un grand nombre de questions en lien avec la planification de l’offre, notamment en ce qui concerne l’optimisation des correspondances, l’amélioration du tracé des lignes, l’identification des lacunes dans l’offre, etc. »


Concrètement, comment les entreprises de transport partenaires de FAIRTIQ peuvent-elles travailler avec vous ?

Elias : 

« Il y a certains avantages dont nos partenaires profitent “par défaut”. Par exemple, ils peuvent mettre en œuvre des campagnes dans l’app et en savoir plus sur les utilisateurs de FAIRTIQ dans leur région grâce à notre matériel de marketing optimisé. Nous travaillons constamment au développement de ces services. En plus de cela, nos partenaires peuvent à tout moment nous contacter s’ils ont des idées d’expériences ou de projets communs. »



Pouvez-vous donner quelques exemples d’analyses que vous avez réalisées pour des entreprises partenaires ?

Elias : 

« Au début de la pandémie, par exemple, nous avons fourni à l’un de nos partenaires un outil interactif présentant la fréquentation de ses lignes de bus et les comportements aux principaux points de correspondances. L’objectif était de s’appuyer sur ces données pour ajuster au mieux les horaires dans le cadre de la pandémie.

Après cela, nous avons examiné la répartition des dépenses quotidiennes dans une région afin d’aider un autre de nos partenaires à fixer le prix d’une nouvelle carte journalière.

Qu’il s’agisse d’anticiper l’impact d’un plafonnement sur le chiffre d’affaires, de simuler des modèles de tarification, d’évaluer des expériences réalisées durant les heures de faible affluence ou de bien d’autres choses encore, nous pouvons fournir à nos partenaires de précieuses informations. »



L’utilisation responsable des données est une question importante. Pouvez-vous nous en dire plus ? 

Elias : 

« Les données sont uniquement utilisées pour améliorer l’app FAIRTIQ et l’offre des entreprises de transports publics partenaires — elles ne sont pas transmises à des tiers. »

« Nous respectons bien évidemment les directives de l’UE en matière de protection des données et allons même encore plus loin. Nous avons d’ailleurs écrit un article à ce sujet sur notre blog et donnons également de plus amples informations sur notre site. »



Pour terminer, qu’attendez-vous avec le plus d’impatience pour cette année chez FAIRTIQ ? 

Luise : 

« J’ai hâte de retrouver mon équipe pour des réunions en personne et de partir en excursion à la montagne avec FAIRTIQ ! »

Elias : 

« Je me réjouis de livrer certains de nos prototypes à nos partenaires sous forme de produits prêts à l’emploi. J’attends aussi avec impatience de pouvoir recommencer à voyager en toute tranquillité avec FAIRTIQ à travers la Suisse, sans oublier de découvrir l’une des autres régions couvertes par FAIRTIQ à l’étranger ! »

Merci beaucoup pour cet interview Luise et Elias !

Pour en savoir plus, visitez notre site web ou contactez simplement nos spécialistes des transports publics : 

Reto Schmid

Business Development Director

reto.schmid@fairtiq.com

+41 79 611 84 55

LinkedIn

Catégories: