retour
16.02.2021

FAIRTIQ présente sa nouvelle fonction : Be-out

Avec sa nouvelle fonction « Smart Stop », FAIRTIQ exauce le souhait de nombreux utilisateurs. En effet, une grande partie des demandes adressées au service client de FAIRTIQ proviennent de passagers ayant oublié de mettre fin à leur trajet.

Sur demande, FAIRTIQ rappelle la fin de leur trajet à ses utilisateurs et les assiste dans le processus de check-out. 

La fonction Smart Stop cache en fait une technologie de pointe : le système ne se contente pas de détecter quand le passager descend d’un véhicule, car il pourrait simplement s’agir d’une petite pause avant l’arrivée d’une correspondance. 

Au lieu de cela, l’app FAIRTIQ est entraînée à identifier les différents modes de transport. 

Grâce à l’analyse des données de localisation, la technologie FAIRTIQ peut non seulement déterminer si la personne voyage à pied ou a cessé de se déplacer, mais aussi si elle a quitté les transports publics pour poursuivre son trajet avec un autre mode de déplacement comme un taxi ou un véhicule privé. 

Cette nouvelle option fonctionne uniquement si elle a été préalablement activée dans les réglages de l’app FAIRTIQ. 

Ainsi, malgré la grande intelligence de cette technologie, c’est bien l’utilisateur qui garde le contrôle à tout instant.

Smart Stop ne prend aucune décision sans le passager.

Dès que le système estime qu’un trajet en transports publics est terminé, il déclenche un compte à rebours et envoie une notification push sur le smartphone de la personne concernée. 

Celle-ci peut alors laisser le système mettre automatiquement fin à son trajet, procéder manuellement au check-out ou encore interrompre le compte à rebours afin de poursuivre son voyage si elle le souhaite.

©Rhein-Main-Verkehrsverbund GmbH (RMV) Chris Christes


Les sociétés Rhein-Main-Verkehrsverbund GmbH (RMV) et Rhein-Main-Verkehrsverbund Servicegesellschaft mbH (rms GmbH) ont déjà beaucoup étudié la billetterie basée sur la localisation lors du projet « EiLo – Einsteigen und Losfahren ». Un grand nombre des connaissances acquises à cette occasion ont pu être combinées à la technologie FAIRTIQ et mises en pratique dans le cadre du projet « RMVsmart In/Out ».


« Avec la fonction Smart Stop, FAIRTIQ est parvenue à exaucer un souhait important en un temps record : rendre le check-out superflu. Nous sommes heureux d’avoir un partenaire aussi innovant à nos côtés et nous nous réjouissons de pouvoir bientôt proposer cette fonction sous le nom de “Be-Out” aux clients participant à notre projet pilote sur l’app “RMVsmart”. » — Knut Ringat, directeur de RMV


Découvrez ce qu’il faut absolument savoir sur Smart Stop avec le CEO de FAIRTIQ Gian-Mattia Schucan et le spécialiste des données Johannes Josi : 


Comment la fonction Smart Stop détecte-t-elle que je suis passé d’un bus à ma voiture — même si je continue sur la même route ?

Johannes Josi :

Nous avons mis au point un système de Machine Learning qui est capable de distinguer efficacement les bus des voitures. S’il y parvient, c’est principalement parce qu’il connaît les horaires des bus et les arrêts, mais aussi parce que les voitures ne s’arrêtent généralement pas aux arrêts de bus. 


Comment Smart Stop fait-elle pour déterminer qu’un trajet en transports publics est terminé ?

Johannes Josi : 

Notre algorithme analyse en permanence les données de localisation et de mouvement en temps réel. C’est sur cette base qu’il évalue les chances qu’une personne ait terminé son trajet et oublié de stopper l’application. Dès que le système est suffisamment sûr qu’il y a effectivement eu oubli, il envoie au passager une notification push l’informant que son trajet prendra automatiquement fin dans cinq minutes. Généralement, cela se produit lorsque la personne reste au même endroit durant un certain temps. 


Qu’en est-il de la protection des données ?

Johannes Josi : 

Nous ne récoltons que les données dont nous avons réellement besoin. Dans le cas de Smart Stop, nous ne collectons aucune donnée supplémentaire. La fonction se base uniquement sur les données déjà utilisées pour la reconnaissance des trajets : les données de localisation, les données de mouvement et, parfois, des données issues de balises présentes aux arrêts. En outre, l’enregistrement des données cesse immédiatement dès que Smart Stop a mis fin au trajet.


Comment les données sont-elles stockées ?

Gian-Mattia Schucan : 

Les données sont stockées sous forme cryptée sur des serveurs sécurisés. Elles doivent dans un premier temps être rattachées au compte du client afin que nous puissions, par exemple, traiter ses éventuelles demandes. Lorsque le délai dans lequel nous sommes tenus d’assurer le service client est écoulé, les données sont entièrement anonymisées. 

Envie d’en savoir plus sur FAIRTIQ ? 

Contactez dès aujourd’hui nos spécialistes des transports publics

Reto Schmid

Business Development Director

reto.schmid@fairtiq.com

+41 79 611 84 55

LinkedIn


Catégories: